Musique

Mohamed Lamouri, passager sentimental

Arrivé à Paris en 2003, le chanteur algérien a mûri son premier album, Underground Raï Love, sur la ligne 2 du métro.
1
Mohamed Lamouri, du métro au studio. MAIA FLORE
Raï

La plus grande scène musicale, c’est le métro. A Paris, nombreux sont ceux qui ont débuté dans le dédale des couloirs souterrains ou sur une des seize lignes composant le réseau: Renaud, Keziah Jones, Oxmo Puccino, Ben Harper, Alain Souchon ou Benjamin Clementine, tous ont grappillé leurs premiers instants d’écoute parmi la foule transitoire. Mohamed Lamouri aussi. Ce chanteur algérien à la voix éraflée est bien connu des usagers de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion