Égalité

Libanaises au front pour leurs droits

Au Liban, la lutte contre les violences conjugales gagne des points mais se heurte au confessionnalisme en vigueur dans le pays. Les associations et ONG féministes le dénoncent et réclament plus de laïcité. Reportage.
Libanaises au front pour leurs droits
L’association féministe Kafa a organisé une manifestation devant le parlement, le 27 janvier 2018, pour dénoncer les violences faites aux femmes. MATTHIEU KARAM
Liban

La route paraît interminable. Sous un soleil de plomb, plus d’une quarantaine de minutes s’écoulent. La capitale Beyrouth est loin derrière et les terres deviennent de plus en plus arides. Concentré sur sa route, le chauffeur de taxi s’arrête d’un coup sec: il ne reconnaît plus le chemin. «Quelqu’un viendra nous chercher», rassure Jihane Isseid, responsable de programme au sein de l’ONG Abaad. L’attente sera de courte durée. Une voiture

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion