Suisse

Israël craint-il la justice helvétique?

Selon un site d’information israélien, la visite du ministre Israël Katz visait à convaincre la Suisse de renoncer à  poursuivre en justice des dirigeants israéliens au motif de crimes de guerre.
Israël craint-il la justice suisse?
Le ministre des Affaires étrangères israélien, Israel Katz, à Berne, avec le président suisse, Ueli Maurer. KEYSTONE
Crimes de guerre

La visite officielle en Suisse ces derniers jours d’Israël Katz, le ministre israélien des Affaires étrangères, ne serait pas aussi anodine qu’il n’y paraît. Le site d’information israélien Ynet – appartenant au même groupe médiatique qu’Yediot Aharonot, le premier quotidien du pays – affirmait lundi, de source gouvernementale, que le but principal de cette visite serait de convaincre la Suisse de renoncer à interroger ou à poursuivre en justice des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion