International

Le coup de gong de l’extrême droite

Les élections en Saxe et dans le Brandebourg consacrent l’AfD, parti devenu un acteur politique majeur.
Le coup de gong de l’extrême droite
Soir de victoire pour l’AfD, hier en Allemagne: (de g. à dr.) Beatrix von Storch (co-présidente), Jörg Urban (tête de liste de l’AfD en Saxe) et Jörg Meuthen (co-président du parti à l’échelle fédérale). KEYSTONE
Allemagne

L’extrême droite allemande a enregistré une forte poussée hier, 30 ans après la chute du Mur de Berlin, lors de deux élections régionales en ex-RDA en forme d’avertissement pour la fragile coalition d’Angela Merkel. L’Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui pourfend la politique d’accueil de centaines de milliers de migrants par la chancelière ces dernières années, obtient 22,5% dans le Brandebourg, le Land qui entoure Berlin, contre 12,2% en 2014, et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion