International

La protection animale se renforce

Lors de ses assises à Genève, la CITES a renforcé la protection des animaux sauvages.
La protection animale se renforce
Les délégués ont reconnu pour la première fois que le commerce de peau, de cornes, de sabots et d'os de girafes notamment constituait une menace pour la survie de l'espèce. KEYSTONE
Faune

La girafe ou encore le requin mako, parmi d’autres espèces, ont fait mercredi leur entrée à la CITES, régissant le commerce international d’espèces sauvages. Cette réunion, qui s’est tenue à Genève, a été marquée par la colère de plusieurs pays africains. La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), qui regroupe plus de 180 pays, était réunie depuis le 17 août

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion