Lecteurs

Courageux message

Un groupe de citoyen met avant la lettre que le pape François a adressé le 22 juillet au président de la Syrie.
Conflit

Devant le silence assourdissant de la communauté internationale face à ce qui pourrait être un véritable « crime contre l’humanité», à savoir l’écrasement programmé des 3 millions d’habitants, dont 2 millions de déplacés, de la région d’Idleb au nord de la Syrie, nous avons été étonnés que votre journal ne se fasse pas l’écho de la seule voix d’humanité qui a émergé dans ce désert de silence. Quelque soient nos convictions ou croyances, comment, en effet, ne pas avoir été ému et soulagé à la fois, par la lettre que le pape François a remis lundi 22 juillet au président Bachar el-Assad, lettre dans laquelle il exprime sa «profonde préoccupation (…) pour les conditions dramatiques de la population civile à Idleb». Remise en mains propres par une délégation du Vatican, ce message courageux et lucide insiste sur la protection des civils. Il demande au président de la Syrie de leur garantir des conditions de vie humaine et de mettre fin à la catastrophe humanitaire de cette région. Il insiste aussi pour demander au président des actes concrets en faveur de la réconciliation du peuple syrien, comme la libération de prisonniers politiques et le retour des réfugiés dans des conditions acceptables de sécurité. Les émissaires du pape ont ensuite échangé avec Bachar el-Assad sur les efforts politiques mis en œuvre pour résoudre la crise syrienne.

Nous vous communiquons pour information le lien qui nous a alertés à propos du message du pape François. Il vous permettra de mesurer l’importance de cette prise de parole, sous le titre: Syrie: le Pape écrit une lettre au président Assad.

Georges Albert, Jean-François Duchosal, Roland Junod, Mohamad Hamidi, Jean-Pierre Papis, Alain Simonin

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Conflit

Connexion