Religions

Moins catholique et plus féminin

La nouvelle rédactrice en chef de l’Echo Magazine fourbit ses armes de journaliste. Son objectif: faire de l’hebdomadaire chrétien un journal «intéressant pour tous».
Moins catholique et plus féminin
La ligne que veut défendre Aude Pidoux est humaniste, soucieuse, par exemple, de l’accueil des migrants, de justice sociale et environnementale. DHN
Médias

Humaniste avant tout, ouvert aux problématiques familiales et pertinent dans ses pages dédiées à la religion, voilà comment Aude Pidoux rêve l’Echo Magazine de demain. Depuis le 1er juin 2019, la jeune rédactrice en chef (37 ans) est à la tête de l’hebdomadaire romand, succédant à Patrice Favre, parti à la retraite après avoir occupé ce poste durant dix ans. Le profil d’Aude Pidoux tranche avec celui de son prédécesseur:

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion