Vaud

«Faire un bon vin se joue sur le terrain»

Les vignerons sont à la fête mais quelles sont les conditions des ouvriers viticoles?
«Faire un bon vin se joue sur le terrain»
Les salaires, réglés par un contrat-type de travail (CTT), sont fixés, dans l’agriculture, un minimum de 3482 francs bruts pour un travailleur non-qualifié, et 4000 francs pour un travailleur avec CFC, pour un nombre d’heures moyen de 49h30 hebdomadaires dans la viticulture. KEYSTONE-PHOTO PRÉTEXTE
Fête des vignerons

Pour encore deux semaines, la Fête des Vignerons bat son plein et transforme la ville de Vevey. Le 18 juillet dernier, à l’issue du traditionnel cortège, 6 tâcherons sur 82 ont été couronnés par la FEVI, comme l’appellent familièrement les Veveysans. Car, une fois par génération, c’est bien ce groupe particulier de travailleurs de la vigne – un indépendant qui offre ses services à un propriétaire – qui est traditionnellement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion