Suisse

Le PDC cherche à enrayer la spirale

Notre série sur les principaux partis à la veille du renouvellement des Chambres.
Le PDC cherche à enrayer la spirale 1
La Bâloise Elisabeth Schneider-Schneiter, à gauche, en grande discussion avec la conseillère fédérale Viola Amherd, fin juin. Keystone/Anthony Anex
Elections fédérales

L’érosion du PDC à chaque renouvellement du parlement semble aussi lente qu’inexorable. Tous les quatre ans, le parti centriste perd des plumes en termes d’électorat. S’il a réussi à limiter la casse en nombre de sièges ces vingt dernières années, c’est surtout grâce à un habile jeu d’apparentements. Rien n’indique qu’il en ira autrement cet automne, d’autant que le PDC a encore perdu des sièges dans les parlements cantonaux ces

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion