International

Le combat idéaliste d’une activiste

La capitaine du Sea-Watch 3, Carola Rackete, a appelé l’UE à prendre en main le problème des migrants.
Le combat idéaliste d’une activiste
Carola Rackete, la capitaine du Sea-Watch 3, est venue hier s’expliquer face au juge à Agrigente pour avoir accosté de force en vue de faire débarquer des migrants dans le sud de l’Italie. EPA/PASQUALE CLAUDIO MONTANA LAMPO
Italie

Poursuivie pour désobéissance aux ordres donnés par le commandant d’un navire de guerre et incitation à l’immigration clandestine, la capitaine allemande Carola Rackete a comparu hier devant le tribunal d’Agrigente en Sicile. Arrêtée le 29 juin dernier après avoir forcé l’entrée du port de Lampedusa pour débarquer 42 migrants repêchés en mer deux semaines auparavant, la jeune capitaine, âgée de 31 ans, a été libérée trois jours plus tard. La juge

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion