International

L’UE toujours divisée sur un «mécanisme de solidarité»

Les ministres de l’Intérieur de l’UE, réunis jeudi à Helsinki, n’étaient toujours pas parvenus à s’entendre sur un «mécanisme de solidarité». Un tel mécanisme vise à mettre fin à l’errance des bateaux interdits de faire débarquer des migrants secourus en Méditerranée.
L'UE toujours divisée sur un «mécanisme de solidarité»
Le ministre italien Matteo Salvini a confirmé jeudi «l'opposition claire» à ce projet de certains Etats, dont l'Italie. KEYSTONE
Migration

Sous l’impulsion de Paris et de Berlin, les ministres planchent sur une «coalition de volontaires» qui s’engageraient à systématiquement se répartir l’accueil des personnes secourues, sans avoir à engager de pénibles négociations après chaque sauvetage. L’absence de «partage du fardeau» de l’accueil est l’un des principaux arguments de l’Italie pour expliquer la fermeture de ses ports. En promettant d’emblée une répartition, l’objectif est de mettre fin aux bras de fer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion