International

L’Elysée réussit à parer au plus pressé

La ministre des Transports Elisabeth Borne reprend le poste de François de Rugy, contraint à la démission.
L’Elysée réussit à parer au plus pressé
François de Rugy a passé hier le témoin à l’actuelle ministre des Transports Elisabeth Borne. KEYSTONE
France

Stopper l’hémorragie. Telle a été la logique qui a présidé, au sein de la Macronie, au dénouement de l’affaire de Rugy – via le départ d’un ministre qui a résisté aussi longtemps qu’il a pu au rouleau compresseur Mediapart. Mais les dernières révélations de ce mardi ont eu raison de sa pugnacité: selon le journal en ligne, le désormais ex-ministre aurait utilisé, de manière indue, son indemnité représentative de frais

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion