Livres

Danielle Digne. Eloge aux sans-grades

Née à Marseille, docteure en philosophie, passionnée d’histoire et de voyage, elle aime brasser biographie et roman pour fustiger les préjugés.
Danielle Digne. Eloge aux sans-grades 1
«L’écriture, le voyage et le football ont ceci en commun qu’ils vous transportent.» ERIC TEYSSONNIERE
Portraits de der

Petite-fille de l’armateur Nicolas Paquet à qui elle a consacré une biographie (Robert Laffont, 1986), Danielle Digne a vécu à Marseille puis à Londres avant de se fixer à Paris entre deux expéditions au long cours. Elle excelle dans l’art de puiser la matière romanesque dans le passé. Son premier livre en portait la marque, qui sculptait en Rosa Bonheur (Denoël, 1980) une peintre à l’insolence majestueuse, avant-gardiste et précurseure

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion