International

L’ONU resserre un peu l’étau sur Duterte

La résolution demande à la haut-commissaire aux droits humains de faire un rapport sur la question des milliers de victimes de la politique anti-drogue menée par le président philippin.
L’ONU resserre un peu l’étau sur Duterte
La politique contre la drogue du président philippin controversé Rodrigo Duterte sera davantage surveillée par l'ONU. KEYSTONE/ARCHIVES
Philippines

L’ONU a décidé à Genève de resserrer un peu l’étau face aux milliers de victimes de la politique, controversée, contre la drogue du président philippin, Rodrigo Duterte. Mais contrairement aux demandes d’ONG, aucune investigation internationale n’a été votée jeudi. La résolution présentée par l’Islande au Conseil des droits de l’homme a été approuvée par 18 voix contre 14 oppositions et 15 abstentions. Elle demande à la haute commissaire aux droits

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion