Livres

Les rockers, ces littéraires qu’on ignore

Compilateur passionné, Yann Courtiau traque les inspirations littéraires du pop-rock.
Les rockers, ces littéraires qu’on ignore
Essai

«Proust aurait aimé ces Frictions», nous écrit Yann Courtiau (photo Iida Ojanperä), ancien disquaire désormais responsable de la librairie genevoise Le Rameau d’Or. Manière de rappeler que l’invétéré salonnard fut tant romancier que mélomane, que ces arts voisins s’autorisent de fertiles entremêlements. Voisinages pourtant peu étudiés. Alors on se lance avidement dans cet essai qui, à l’autre bout du même siècle, temps du vinyle et des guitares froides, explore «ce

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion