Arts plastiques

Quand tout s’imbrique

A l’Ariana, la brique est entre de bonnes mains: celles de Jacques Kaufmann.
Quand tout s’imbrique
Philippe Kaufmann, "Vol de la mouche 2", à découvrir dans le parc de l'Ariana. NICOLAS LIEBER
Exposition à Genève

En tout, il doit y en avoir vingt-mille, au bas mot. Dans d’innombrables formes et pour toutes les saisons, puisque les briques de Jacques Kaufmann au cœur de «Mur | Murs», à voir au Musée Ariana, ont d’abord dû subir les ­assauts répétés d’une méchante bise noire, en mai, lors d’une première partie d’exposition vernie en extérieur; avant la canicule, pour l’inauguration d’un volet complémentaire mardi dernier. Une proposition en forme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion