Genève

Tempête: la PC pas appelée en renfort

Le 15 juin dernier, une tempête provoquait d’importants dégâts. Tous les pompiers étaient mobilisés. Pourquoi le canton n’a-t-il pas fait appel à la protection civile?
Tempête: la PC pas appelée en renfort
Le 15 juin dernier, en Ville de Genève, les parcs ont momentanément fermé et le plan de protection des biens culturels a été activé. KEYSTONE
Intempéries

Cadre de la protection civile, Mathieu* est désabusé. Le 15 juin dernier, alors qu’une tempête s’abattait sur le canton, ni lui ni ses collègues n’ont été sollicités pour intervenir sur le terrain. «Nous sommes préparés à ce type de scénarios et nous entraînons à cette fin. Chaque office régional de la protection civile a des effectifs mobilisables dans les deux heures, soit 500 à 600 personnes sur l’ensemble du territoire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion