Genève

Les méthodes coupables d’un cadre

La justice désavoue le Conseil d’Etat en reconnaissant un cadre de Mauro Poggia, actuel secrétaire général adjoint, coupable d’atteintes à la personnalité.
Les méthodes coupables d’un cadre
Aucune sanction n’a été prise à l’encontre du secrétaire général adjoint du département de Mauro Poggia. Ce dernier appréciant ses «qualités managériales». JPDS
Justice 

La justice genevoise a reconnu qu’un ancien haut fonctionnaire de l’Action sociale s’est rendu coupable d’atteintes à la personnalité envers un subalterne, lui-même cadre supérieur. Ce haut fonctionnaire, aujourd’hui secrétaire général adjoint au Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé dirigé par Mauro Poggia, a déjà défrayé la chronique pour avoir atteint à la personnalité d’une autre collaboratrice. Ce qui ne lui a valu aucune sanction. Dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion