Genève

Chez Brigitte, havre queer

Une exposition raconte le squat genevois qui, au milieu des années 1990, affichait une mixité inédite. L’association 360 et la première Marche des fiertés romande y ont vu le jour.
Chez Brigitte, on dansait queer
Les soirées thématiques de Chez Brigitte brouillaient les genres. DR
Pride 2019

Une pièce sombre et enfumée, des canapés défoncés, un frigo, une platine. Le lieu ne payait pas de mine, et pourtant, il a été l’épicentre de la culture LGBT et le premier squat de Suisse romande à revendiquer son identité queer. De 1994 à 2002, Chez Brigitte a décoincé les nuits genevoises et brassé tous les publics, homos et hétéros, bourgeois et prolos. Une expo en fait revivre le souvenir

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion