Genève

Le Parti du travail marche seul

Jugeant impossible de s’entendre avec ses partenaires Solidarités et le DAL au sein d’Ensemble à gauche, la formation présente sa propre liste au Conseil national.
Le Parti du travail marche seul
Le Parti du Travail (ici représenté par son président, Alexander Eniline, et René Ecuyer) entend poursuivre son combat pour le remboursement des frais dentaires et pour une caisse maladie publique. JPDS
Elections fédérales

Le Parti du travail (Pdt) genevois présente une liste paritaire de douze noms pour le Conseil national. On y trouve Maria Pérez et les trois autres transfuges de Solidarités ou encore Annick et Hélène Ecuyer ainsi que Quentin Stauffer. Le président du parti, Alexander Eniline, est le seul à se présenter également au Conseil des Etats. Le Pdt entend poursuivre son combat pour le remboursement des frais dentaires et pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion