Suisse

Les paysans gagnent encore la partie

Le Conseil national renonce à tout contre-projet aux deux initiatives populaires contre les pesticides.
Les paysans gagnent encore la partie
Au yeux de Roger Nordmann, «il faut définir des objectifs contraignants dans la loi» sur les produits phytosanitaires. KEYSTONE
Environnement

Un débat-fleuve pour parler de la protection des eaux, quoi de plus normal en fait? Le Conseil national s’est écharpé durant neuf heures entre mercredi et jeudi pour savoir s’il fallait opposer un contre-projet aux deux initiatives populaires contre les pesticides. Une cinquantaine d’intervenants, des paysans sortant leurs fourches pour venir harceler de questions leurs contradicteurs, lesquels ne se sont pas gênés de leur rendre la pareille. La Chambre du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion