International

Les violences se poursuivent

Affrontements et représailles se succèdent entre les communautés dogon-bambara et peules. Un conflit attisé par la présence d’un groupe djihadiste au centre du pays.
Les violences se poursuivent
Dans la nuit de mardi à mercredi, une attaque djihadiste a coûté la vie à 17 personnes au Burkina Faso, à Béléhédé, soit à une cinquantaine de kilomètres de Yoro, un des deux villages maliens attaqués lundi. KEYSTONE
Mali

L’attaque lundi contre deux villages dogons du centre du Mali a fait 41 morts, selon un bilan de l’ONU tandis que l’armée malienne renforçait elle sa présence dans la région. Au Burkina Faso voisin, une attaque a fait 17 morts dans la nuit de mardi à mercredi. Depuis l’apparition en 2015 dans le centre du Mali du groupe djihadiste du prédicateur Amadou Koufa, recrutant prioritairement parmi les Peuls, traditionnellement éleveurs,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion