Arts plastiques

Eclatant mutisme

A Genève, avec intelligence et sans esbroufe scénographique, le Musée Rath mélange habillement genres et périodes pour dépeindre les «Silences» de l’art.
Eclatant mutisme
Camille Llobet, "Voir ce qui est dit" (2016). CAMILLE LLOBET
Exposition

C’est une exposition qui peut rendre méchant: difficile d’y tolérer le moindre bavardage, fusse-t-il strictement en rapport avec l’élégance des gammes chromatiques déclinées par Corot, Rembrandt, Burnat-Provin ou Vallotton. Car jusqu’en octobre, le Musée Rath est tout entier habité par «Silences», accrochage de quelque cent-trente peintures, sculptures, installations ou vidéos figurant l’insonorité. Une proposition ma foi très réussie, qui transcende son propos plutôt que de simplement l’illustrer, non sans donner

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion