Histoire

Les grandes oubliées du Prix Nobel

Symbole d’un malaise dans le monde académique, seuls 5% des lauréats nobélisés sont des femmes.
Les grandes oubliées du Prix Nobel
Jocelyn Bell, en 1967, découvreuse des pulsars, a été spoliée par son directeur de thèse. Wikimedia
Distinctions

Depuis leur création en 1901, les Prix Nobel ont été attribués à 935 lauréats, mais seulement 52 fois à des femmes! Cette extrême disparité, qui ne réserve que 5,5% des honneurs à la gent féminine, traduit bien le malaise de l’inégalité des genres dans les milieux académiques. Cette disproportion concerne toutes les disciplines nobélisées, la palme de l’inégalité revenant à la physique et à l’économie, avec à peine plus de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion