Suisse

Berne veut des clarifications

Le Conseil fédéral estime que le projet d’accord-cadre négocié avec l’Union européenne n’est pas mûr pour une signature. L’exécutif souhaite d’abord que Bruxelles précise sa position dans trois domaines clés.
Berne veut des clarifications
Guy Parmelin, Karin Keller-Sutter et Ignazio Cassis (de g. à dr.): trois ministres se sont déplacés vendredi pour présenter la position du Conseil fédéral à la presse. KEYSTONE
Suisse/UE

Le Conseil fédéral ne signera pas, en l’état, l’accord-cadre institutionnel négocié avec l’Union européenne. Les consultations menées ces derniers mois auprès des milieux concernés l’ont convaincu qu’il fallait d’abord «clarifier» certains points. Le terme est important: il ne s’agit pas d’une réouverture des négociations, ce qui aurait été inacceptable pour l’UE. > Lire notre édito: UE: la ligne rouge à ne pas franchir Le gouvernement a fait part de cette

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion