Suisse

Mélange malvenu de publicité et de rédactionnel

Critiqué pour des doubles pages payées par Swisscom, le groupe Tamedia estime que la confusion n’était pas possible.
Mélange malvenu de publicité et de rédactionnel 1
En Suisse alémanique, des encarts similaires ont été intégrés dans le TagesAnzeiger et le Bund. KEYSTONE
Médias

Le Conseil suisse de la presse (CSP) a réagi jeudi par voie de communiqué en rappelant certains principes éthiques aux éditeurs. Il leur est demandé de clairement séparer ce qui relève du rédactionnel et ce qui est de la publicité. En cause, des doubles pages payées par Swisscom parues dans des titres du groupe Tamedia, notamment dans la Tribune de Genève et 24Heures, ainsi que dans le Matin Dimanche (en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion