Régions

Bienne-Hirschhorn, un vrai roman de gare

Le plasticien bernois Thomas Hirschhorn prépare depuis un mois l’Exposition nationale de sculpture. La cohabitation avec les Biennois n’est pas toujours aisée.
Bienne-Hirschhorn, un vrai roman de gare
L’artiste participe lui-même, depuis quinze jours, à l’empilement de centaines de palettes emboîtées les unes aux autres devant la gare. AMR
Exposition

Thomas Hirschhorn travaille depuis maintenant quatre semaines en immersion. In situ. Une quinzaine de jeunes ouvriers, casques de chantier sur le crâne et revêtus de gilets orange, s’attèlent à l’édification de l’enceinte qui doit accueillir jusqu’au 8 septembre les pavillons à la gloire de l’écrivain biennois Robert Walser (1878-1956). Hommage lui sera rendu dans le cadre de l’Exposition nationale de… sculpture. On y fera lecture et causette. «Un événement dont la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion