Suisse

Les assurés peuvent respirer

Mis sous pression, le Conseil national rééquilibre la révision de la loi sur le contrat d’assurance.
Les assurés peuvent respirer
Les personnes âgées risquaient de voir leur contrat modifié, contre leur gré, après des années de cotisation. Inadmissible, ont jugé les élus. KEYSTONE
Assurance maladie

Les assurés ont senti passer le vent du boulet. La révision de la loi sur le contrat d’assurance, qui a été adoptée hier par le Conseil national, ne se résume plus à un renforcement de la position des assureurs. Mettant de l’eau dans son vin, le PLR s’est rallié sur plusieurs points à la position de la gauche rose-verte et du PDC, ce qui a permis de supprimer ou d’atténuer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion