«La Suisse n’en fait pas assez»

La Suisse a du travail en matière de préservation de la biodiversité. Trop d’habitats et d’espèces sont menacés, alors que le plan d’action est long au démarrage.

Les Suisses vivent à crédit à partir d’aujourd’hui. Ils sont déjà arrivés au bout des ressources naturelles dont ils disposent pour 2019. Une consommation pas vraiment étonnante au vu de la façon dont est traitée la biodiversité. Les paysages de carte postale sont trompeurs au pays de Heidi. La moitié des milieux naturels est considérée comme menacée. Les prairies et pâturages secs ont diminué de 95% depuis 1900. «Des nombreux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion