Cinéma

Cinq jours avant le djihad

Abordant la radi­calisation terroriste des jeunes Français musulmans, André Téchiné soigne ses personnages, mais survole son sujet.
Cinq jours avant le djihad
Muriel (Catherine Deneuve) et Alex (Kacey Mottet-Klein). XENIX FILMDISTRIBUTION
Cinéma français

Objet de polémiques dans les médias, la ­radicalisation terroriste a été abordée au cinéma dans La Désintégration (Philippe Faucon, 2011), Les Cowboys (Thomas Bidegain, 2015), Le Ciel attendra (Marie-Castille Mention-Schaar, 2016) ou plus récemment Dévoilées, téléfilm du Genevois Jacob Berger. Des fictions qui devraient aider à y voir plus clair, mais qui trébuchent pour la plupart sur les mêmes questions: comment dépasser l’incompréhension et échapper à une vision simpliste diabolisant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion