Livres

Chessex chroniqueur

Entre coups de gueule et exercices d’admiration, Dire la gloire et la menace rassemble 34 chroniques inédites où Jacques Chessex évoque l’art, le cinéma et la littérature.
Chessex chroniqueur
Littérature romande

Il est de ces auteurs qu’il n’est nul besoin de présenter mais dont on aime à redécouvrir les mots dix ans après la mort. Jacques Chessex, double Goncourt, pour L’Ogre en 1973 et pour sa poésie en 2004, fut également chroniqueur dans les colonnes de L’Hebdo au tournant du millénaire. Dix-huit mois à disserter sur la peinture qui lui était chère, comme le souligne Isabelle Falconnier dans sa préface-hommage, sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion