Valais

Des poivrons qui passent mal

Un projet de serre développé par Migros dans le Chablais échauffe les esprits.
Des poivrons qui passent mal
L'usine d'incinération de la SATOM fournira une partie de l'électricité nécessaire au chauffage des serres. KEYSTONE
Agriculture

Migros envisage de construire dans le Bas-Valais une serre chauffée destinée principalement à la culture des poivrons. Devisé à 45 millions de francs, le projet divise le législatif de Collombey-Muraz. Les opposants craignent l’impact sur l’agriculture locale et sur le paysage. Les serres devraient s’étendre sur une surface équivalant à vingt-huit terrains de football. Elles seraient principalement destinées à la culture de légumes qui doivent actuellement être importés, notamment des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion