Vaud

Crise interne chez les popistes

Une lettre signée par plusieurs militants pointe l’autocratie du duo dirigeant le parti rouge.
Crise interne chez les popistes
Même si le duo attaqué n’entre pas en matière sur les critiques, la vice-présidente du POP Anaïs Timofte laisse entrevoir un renouvellement prochain à la tête du parti. Keystone
Crise politique

Le duo dirigeant le Parti ouvrier populaire (POP) essuie une vague de contestation interne. C’est 24 heures qui révèle cette crise, née d’une lettre envoyée par plusieurs militants. Une vingtaine de signatures, certaines de membres du comité directeur, selon le quotidien. La division de la gauche de la gauche – le POP d’un côté, Solidarités de l’autre – s’est manifestée lors de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat et sera également au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion