L’émerveillement est passé

Huit entreprises sur dix examinent ce qu’elle peuvent faire avec la blockchain. Deux sur dix y travaillent sérieusement. Ce nouveau protocole est sorti de la confidentialité.

Il fut un temps pas si lointain où la blockchaine était allègrement confondue avec le bitcoin, qu’elle transportait, Aujourd’hui, «le temps de l’émerveillement est passé. Huit entreprises sur dix examinent ce qu’elles peuvent bien faire avec, et deux sur dix y travaillent même sérieusement», résume l’expert Gilles Gravier, à Genève. Responsable de la stratégie blockchain pour le géant technologique indien Wipro (plus de 7 milliards de francs de chiffre d’affaires)

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion