Vaud

Automatisation: «On a besoin d’une société de services»

Face à la poussée des transactions automatisées, l’économiste Samuel Bendahan alerte sur le report de responsabilité sur les clients.
Automatisation: «On a besoin d’une société de services» 1
Une vue sur les caisses automatiques du nouveau magasin lors d'une conference de presse sur un nouveau format de magasin Coop, Fooby, à Lausanne. KEYSTONE
Commerce

Pour l’économiste vaudois Samuel Bendahan, les transactions automatisées vont monter en flèche ces prochaines années, mais posent déjà de sérieux problèmes de responsabilité. Le conseiller national socialiste veut éclaircir la situation et entend déposer deux interventions à la prochaine session parlementaire. En quoi les transactions automatisées sont-elles un problème? Samuel Bendahan: On observe un transfert de responsabilité des entreprises sur les clients, sans l’octroi de compensation. Le consommateur fait le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion