Suisse

L’UDC cherche un remède électoral

Les nouvelles claques subies par le parti à Lucerne et Bâle-Campagne montrent que le mal est profond.
L’UDC cherche un remède électoral
Présent lors du congrès du parti samedi dernier à Amriswil (TG), le soleil de l’UDC commence à pâlir. KEYSTONE
Élections

La débâcle de l’UDC aux cantonales zurichoises (–9 sièges au parlement) résonnait il y a une semaine comme un coup de tonnerre. Les nouvelles claques dimanche à Lucerne (–7 sièges) et à Bâle-Campagne (–7 sièges et l’humiliation de laisser le PS devenir le 1er parti du canton) montrent un tremblement de terre. Et lèvent un doute: le fort recul de l’UDC n’est pas un phénomène zurichois, mais national. Du coup, le débarquement de l’ensemble

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion