International

Souveraineté d’Israël sur le Golan: c’est non

Cinq membres européens du Conseil de sécurité ont rappelé la non-conformité d’une annexion avec le droit international.
Souveraineté d'Israël sur le Golan: c'est non
La décision américaine "est une violation très grave du droit international", a souligné l'Indonésie, "elle est totalement inacceptable". KEYSTONE
Israël

L’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, la Belgique et la Pologne, membres européens du Conseil de sécurité, ont affirmé mardi dans une déclaration leur rejet de la décision américaine de reconnaître la souveraineté d’Israël sur le Golan. Le président des Etats-Unis Donald Trump a signé lundi un décret dans ce sens. En application des résolutions de l’ONU, “nous ne reconnaissons pas la souveraineté d’Israël sur les territoires occupés par Israël depuis

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion