Suisse

Améliorer la transparence du financement des campagnes

En dépenses par habitant, la Suisse se situe bien au-dessus de la moyenne internationale, mais la transparence laisse à désirer. Le Conseil fédéral travaille à un contre-projet.
Le financement de la campagne électorale reste obscur
Le PLR a le budget le plus élevé avec 3 à 3,5 millions de francs (ici la présidente du parti Petra Gössi, photo prétexte). KEYSTONE
Fédérales 2019

Les partis ne fournissent des informations que sur une fraction des coûts réellement investis dans les budgets de campagne. Malgré les discussions autour de l’initiative pour la transparence, il reste encore beaucoup à faire pour les élections fédérales. De quoi provoquer le mécontentement du politologue Georg Lutz: “Il est extrêmement problématique de ne pas savoir combien d’argent est engagé, d’où et pour quoi, c’est indigne d’une démocratie moderne”. M. Lutz

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion