Genève

Et la pause lumière fut

L’Inspection paritaire des entreprises a contrôlé 200 magasins dans les centres commerciaux afin de faire respecter l’accès à la lumière du jour pour les employés.
Et la pause lumière fut
De nombreuses études scientifiques ont démontré l’importance de la lumière sur la santé et le bien-être des individus. KEYSTONE
Commerce de détail

Il y a tout juste quatre ans, Unia gagnait au Tribunal fédéral son bras de fer contre Manor. Au terme d’une procédure entamée en 2010, l’enseigne genevoise se voyait forcée par la plus haute instance judiciaire du pays d’octroyer des pauses lumière à ses employés privés d’accès à la lumière du jour. Soit vingt minutes de pauses compensatoires rémunérées, s’ajoutant aux pauses ordinaires, par demi-journée de travail (3h40). Le Tribunal

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion