Musique

Renaissance musicale de Caroline Boissier-Butini

Pianiste et compositrice préromantique de grand talent, la ­Genevoise renaît grâce à l’action d’une association.
Renaissance musicale de Caroline Boissier-Butini
Caroline Butini par Firmin Massot, en 1807. Huile sur toile. PHOTOGRAPHIE: MONIQUE BERNAZ
Musique classique 

Quand elle se rend à Paris avec son mari, début 1818, Caroline Boissier-­Butini a trois objectifs en tête: s’acheter un piano à queue (et un autre pour son père), publier certaines de ses œuvres et se mesurer aux meilleurs pianistes de Paris et de Londres. On le sait car c’est consigné dans son journal de voyage. Pour le reste, il y a des trous dans la biographie de cette musicienne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion