Genève

«Une fin de législature catastrophique»

La mise en prévention des conseillers administratifs Guillaume Barazzone et Rémy Pagani en lien avec l’affaire des notes de frais fait réagir plusieurs élus de la Ville de Genève.
«Une fin de législature catastrophique»
Le président du Conseil municipal, l'UDC Eric Bertinat, estime que la défiance du délibératif pèsera sur la capacité des magistrats à faire passer leurs projet. JPDS/ARCHIVES
Notes de Frais

Le Courrier a recueilli quelles réactions après la mise en prévention des conseillers administratifs Guillaume Barazzone et Rémy Pagani, en lien avec l’affaire des notes de frais. Pour le conseiller municipal Vert Alfonso Gomez, les deux magistrats doivent tirer les conséquences du pas franchi par le procureur général, Olivier Jornot, «qui ne serait pas allé aussi loin sans éléments solides». «Les hommes politiques ont un devoir d’exemplarité et de probité,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion