Vaud

La hausse de la fiscalité attise les rivalités à Nyon

Les Nyonnais décideront dimanche s’ils acceptent une augmentation du taux d’imposition. La campagne bat son plein.
La hausse de la fiscalité attise les rivalités à Nyon 2
Acceptée en novembre dernier par le Conseil communal, la hausse d’impôt est combattue par un référendum, lancé par les trois partis de droite (PLR, UDC, Vert’libéraux).
Votation

Nyon se prononce dimanche 17 mars sur une hausse de sa fiscalité. Le sujet donne lieu à une campagne virulente dans la commune vaudoise, où partisans et opposants s’accusent mutuellement d’irresponsabilité. Le taux d’imposition doit grimper de 61 à 65% de l’impôt cantonal de base. L’objectif consiste à limiter le déficit budgétaire 2019 à 8,7 millions de francs. Un déficit qui passerait à près de 15 millions si rien ne devait être entrepris,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion