Genève

Opposant algérien arrêté aux HUG

La police a interpellé l’opposant algérien Rachid Nekkaz alors qu’il avait pénétré à l’intérieur des Hôpitaux universitaires de Genève, où est soigné le président Abdelaziz Bouteflika.
Un opposant algérien arrêté aux HUG
L’opposant algérien Rachid Nekkaz le 23 février dernier dans les rues d'Alger. KEYSTONE
Algérie

L’opposant algérien Rachid Nekkaz, qui s’était déclaré candidat à l’élection présidentielle en Algérie, a été interpellé vendredi par la police à l’intérieur des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) où est soigné le président Abdelaziz Bouteflika, selon la police. «Je vous confirme l’interpellation de M. Nekkaz qui est actuellement auditionné dans les locaux de la police puisqu’il fait l’objet d’une plainte pour violation de domicile», a déclaré Joanna Matta, la porte-parole

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion