Suisse

L’allemand régresse en Suisse

Le français et l’italien sont toujours plus parlés dans le pays, mais pas la langue de Goethe.
L’allemand régresse en Suisse
Si la langue française est davantage usitée en Suisse, la tendance est inverse pour l’allemand. ALAIN WICHTt/photo prétexte
Langues

Le paysage linguistique de la Suisse se modifie quelque peu. Alors que le français est de plus en plus parlé, de moins en moins de Suisses parlent régulièrement l’allemand. Les raisons de ces changements sont surtout à chercher du côté de la migration. Les Suisses peuvent être fiers de leurs compétences linguistiques: près des deux tiers de la population parle régulièrement plus d’une langue. Avec ses quatre langues nationales, la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion