Vaud

«Je ne sais pas si je vais survivre»

L’arène de la prochaine Fête des vignerons est en cours de montage. Un chantier monumental au cœur du centre-ville qui divise les commerçants, partagés entre résignation et enthousiasme.
«Je ne sais pas si je vais survivre»
Les difficultés des commerçants et des restaurateurs résonnent tout autour de la place du Marché. ALAIN WICHT
Vevey

Sur la place du Marché, les ouvriers s’activent. C’est un stade de près de 20 000 places qui est en train de voir le jour pour accueillir la Fête des vignerons, qui fera vibrer la ville du 18 juillet au 11 août prochains. Construire dans un laps de temps aussi court une telle arène représente un immense défi. Un chantier d’envergure qui n’est pas sans conséquences. «Les travaux nous touchent de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion