Écologie

Pesticides sous le feu

Initiative fédérale ou loi constitutionnelle à Genève: les produits agrochimiques n’ont plus la cote.
Pesticides sous le feu
Les produits de synthèse rendent de fiers services, mais leur usage est de plus en plus contesté: ­Genève ­devrait voter cet automne sur leur ­interdiction. La population suisse, en 2020. KEYSTONE-archives
Pesticides

Des villes qui se passent de pesticides de synthèse ou qui réduisent leur emploi, Genève qui veut inscrire leur bannissement dans la Constitution cantonale, une initiative populaire fédérale «Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse» qui sera soumise au peuple en 2020: le vent de fronde contre ces produits forcit. Même si le Conseil fédéral est contre toute limitation, comme il l’a dit mercredi. «Une initiative arbitraire» Les représentants

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion