International

Une longue descente aux enfers

Parti au pouvoir à Rome, le Mouvement 5 étoiles multiplie les contradictions et fâche ses militants.
Une longue descente aux enfers
Image trompeuse: les deux leaders du gouvernement, Luigi Di Maio (à gauche, M5S) et Matteo Salvini (à droite, Lega), sont de plus en plus à couteaux tirés. KEYSTONE
Italie

Le constat est sans appel. Depuis les élections législatives de mars 2018, le Mouvement 5 étoiles (M5S), qui partage le pouvoir avec la Ligue, a perdu près de 11% de son électorat. Selon les derniers sondages, quatre électeurs sur dix ne voteraient plus pour le mouvement. Pour tenter d’inverser la tendance à trois mois des élections européennes, le mouvement va devoir se réinventer afin de récupérer un électorat qui lui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion