Suisse

Goretta, cinéaste de l’empathie

Le réalisateur Claude Goretta, figure du Nouveau cinéma suisse, est décédé mercredi à Genève, à l’âge de 89 ans.
Goretta, cinéaste de l’empathie
Claude Goretta dans son ­appartement genevois, en 2004. KEYSTONE (archive)
Carnet noir

Trois mois après la disparition du réalisateur Yves Yersin et quelques jours après la mort de l’immense acteur Bruno Ganz, le cinéma suisse est à nouveau endeuillé. Le cinéaste Claude Goretta, figure majeure du septième art et artisan incontournable du Nouveau Cinéma suisse des années 1970, jouissant d’une renommée internationale, est décédé mercredi à son domicile genevois, à l’âge de 89 ans, a annoncé hier sa famille. «Il s’est endormi paisiblement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion