Livres

Grâces de l’ombre

Entre 1962 et 1977, René Lièvre a photographié son quotidien. Un travail d’une grande cohérence esthétique et documentaire publié dans Le Regard du lièvre.
Grâces de l’ombre
DR
Photo

Il y a souvent une histoire, une rencontre à l’origine des livres que publient les Editions d’autre part. Celle de René Lièvre tient en deux mots: ombre et beauté. Ombre car ce peintre en bâtiment né en 1937 dans le Jura suisse a photographié durant quinze ans (de 1962 à 1977) la vie autour de chez lui, dans un périmètre qui s’étend de Belfort à Porrentruy. Près de quatre mille

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion