Lecteurs

D’autres solutions pour diminuer le CO²

Martin Trippel rappelle que si l’avion pollue, le chauffage encore plus.
Environnement

Habitant avec vue sur l’aéroport, subissant le bruit et la pollution des avions qui décollent, j’aime bien prendre l’avion pour voir mes enfants qui travaillent à Londres et Hong Kong.

Mais, depuis 31 ans, je ne chauffe pas mon appartement.

Depuis 9 ans, je n’ai plus de voiture. 55% du CO² au niveau mondial sont dus au chauffage et à la climatisation des immeubles, 2% causés par l’aviation de ligne (10% pour la Suisse).

Arrêtez donc de chauffer l’appartement, mettez un pull le jour, une couverture de plus la nuit et ayez la conscience tranquille en prenant l’avion.

Faites isoler votre immeuble avec une petite augmentation du loyer et économisez des frais de chauffage. Vous serez gagnant!

Les avions qui décollent des aéroports suisses causent en Suisse 0,05 % du CO² mondial.

Notre économie dépend fortement de l’étranger et donc de l’aviation.

Ne risquons pas de perdre des emplois avec des taxes qui ne règlent pas le problème à la source, pour une diminution très insignifiante du CO².

Réfléchissez et agissez chez vous avant de manifester contre les autres. Bon climat!

Martin Trippel, Meyrin (GE)

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Environnement

Connexion